• Cette chanson-là...

    "L'amour est une mauvaise excuse pour supporter des choses qu'on ne devrait jamais supporter" Julie.
     
    "Cette chanson-là
    N'a que quelques rimes
    Quelques accords
    Je t'abandonnerai
    Mais cette chanson-là
    Ne s'arrêtera jamais"
    La fameuse chanson écrite par son père.

    Cette chanson-là...

    Auteur: Sarah Dessen
    Catégorie(s): Romance, Jeunesse
    Age: Dès 13 ans
    Parution: Édition Pocket Jeunesse / 2010
    Nbre de pages: 395
    Les chansons peuvent être une preuve d'amour, ou tout autre chose...
    Je trouve la couverture plutôt joyeuse et lumineuse. On pourrait lire ce roman à n'importe quelle saison. Le cœur blanc nous plonge dans une ambiance romantique... A croquer!
    Quatrième de couverture:

    "Rompre avant que l'autre ne le fasse, telle est la philosophie de Julie en matière de garçons.

    Alors pourquoi ne parvient-elle pas à appliquer sa devise avec Damien ? Il est brouillon, impulsif et, pire que tout, musicien comme son père. Ce père qu'elle n'a jamais connu et qui lui a écrit une chanson célèbre avant de disparaître : «This Lullaby», qu'elle écoute quand elle a le cœur serré.

    Julie serait-elle en train de découvrir ce dont parlent toutes les chansons d'amour ?"

    Un peu plus...
    Déjà, ce roman se place dans une catégorie amour d'adolescence, et dans ceux dont le personnage principal a un grand cœur plein de soucis et de doutes.
    Nous sommes dans la peau de Julie, la narratrice qui a des problèmes et qui compte les régler elle-même en même temps que gérer ceux des autres. Elle n'a pas de problèmes pour s'affirmer dans certaines situations..
    Elle passe l'été avec sa mère, très irresponsable mais gentille et aimante, son grand-frère Chris qui a complètement changé depuis que Marie-Anne, une petite sainte-nitouche, est entrée dans sa vie. Julie est là pour arranger tout le mariage de sa mère, qui en est à son 5°. Sa mère est certaine que Roger, son fiancé, est le bon cette fois-ci. Julie, elle, n'y croit plus.
    Elle a vu sa mère détruite après une rupture de nombreuses fois et renie tout ce qui est semblable à de l'amour. Elle n'a jamais connu son père, chanteur très célèbre depuis qu'il a écrit une chanson pour sa fille, le jour de sa naissance, où il disait noir sur blanc qu'il l'abandonnerait. Il est mort peu de temps après. Une énième raison pour ne pas croire en l'amour pour Julie.
    Cette dernière a trois amies chères pour la soutenir dans sa vie quotidienne et la faire rire. Elle a une grande confiance en Marion, Chloé et Lisa, elles sont comme des sœurs pour elle. Les caractères de ces filles sont tous différents et originaux. Elles guideront Julie tout au long de cet été, avant leur séparation. Parce que  le temps se renouvèle, et qu'en septembre, Julie partira pour l'université de Stanford et les autres continueront leur chemin.
    Mais dans chaque roman avec ce contexte, vous vous doutez que le but est que le personnage principal rencontre LA personne qui lui fera changer d'avis sur tous ses préjugés sur l'amour.
    Julie est sortie avec de nombreux garçons depuis le collège et s'est fixée quelques règles: ne jamais s'attacher et rompre quand elle est lassée ou bien tout simplement pour être libre pour d'autres rencontres pendant les vacances. Ses relations ne durent jamais plus de quelques mois.
    Avec Jonathan, ses règles fondamentales n'ont pas été respectés, Jonathan a trompé Julie avec une autre. On voit alors notre personnage déstabilisée derrière son bouclier, mais pas de la façon normale. Elle n'aimait pas Jonathan plus que ça mais elle a été quand même blessé d'avoir été une nouvelle fois trahie dans sa vie.
    Elle avait perdu le contrôle de sa relation et ça ne s'est pas terminé comme elle l'aurait voulu. Elle n'est jamais tomber amoureuse et ne le souhaite pour le moins du monde.
    Jusqu'à sa rencontre avec Damien, ce mec maladroit, insouciant, charmeur et un peu trop bordélique de l'avis de Julie. Par-dessus tout, il fait parti d'un groupe... Et Julie est décidée à ne jamais avoir de petit-ami musicien après la douloureuse trace qu'à laisser son père.
    Elle se voit malgré tout changer petit à petit et accepter Damien. Il prend l'habitude de la surprendre dans sa vie où tout est en ordre, et la déboussole. Nous avons de quoi passer un très bon moment avec toute cette folie romantique!
    Et les personnages ?
    Roger. Le beau-père. C'est un personnage dont j'aimerais vous parler. Il inspire de la compassion au début, puis une sorte de pitié, d'ennui. Et enfin, de l'irritation. Il m'énervait avec ses habitudes et son caractère solitaire.
    Il ne fait plus d'efforts, alors qu'au début il était attentionné, généreux... il donne l'impression d'être un bon fiancé, un adulte responsable heureux de se marier, joyeux. Mais il laissera des blessures à son entourage. On lui accorde du temps pour s'habituer à sa nouvelle vie, étant donné qu'il a toujours vécu seul auparavant.
    Il éparpille un peu ses affaires dans la maison mais rien de très grave. Il est peu soigneux mais personne n'est parfait. On le sent désolé, maladroit mais il garde son sang-froid.
    Quand il commence à profiter de la fragilité sentimentale de sa femme pour montrer qui est l'homme de la maison, l'histoire romantique prend un autre tournant.
    On sent qu'il a un côté froid derrière son visage sympathique de bon vendeur et de mari idéal. On aimerait pouvoir défendre cette famille brisée, mais on ne peut que continuer à lire! Frustration extrême.
    Ma note: 9/10...
    J'ai passé un merveilleux moment, j'ai adoré découvrir cette petite virée estivale accompagné de ces jeunes adolescents tous plus charmants les uns que les autres! Chaque personnage était agréable (enfin presque, voir ci-dessus).
    Sarah Dessen est une auteure merveilleuse, je n'avais vraiment pas envie que ce roman se finisse. D'ailleurs, une semaine encore après avoir lu LA FIN, je pensais encore à une sorte de suite, quelques idées d'écriture... Haha! Bien sûr, certains liront ce livre d'une traite, le trouveront intéressant/ drôle/ émouvant/ moins bien, etc.... et le reposeront sur l'étagère sans soucis.
    Pour ma part, j'ai vraiment hâte de lire d'autres romans de Sarah Dessen et voir si je pourrai connaître ce sentiment inassouvissable et irrésistible autant qu'ici... On ne change pas une équipe qui gagne, n'est-ce pas?
    Bonne lecture!
    « La Déclaration - Tome 1Le dernier ours »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Août 2014 à 12:22

    Je l'ai lu il y a longtemps ce livre mais une phrase et aussi le personnage principal m'avaient marqué comme quoi elle n'arrivait pas à gardé plus de six semaines ses relations amoureuses. A partir de ce moment là je me suis vraiment attaché à elle. Surtout que plusieurs moments m'ont bien fait rire. J'ai adoré lire ce roman tout comme toi ;) 

    2
    Lundi 11 Août 2014 à 16:03

    Ce livre a été presque un coup de cœur pour moi... J'ai réagi très différemment de d'habitude une fois qu'il a été fini, j'étais dans un état presque second, je me posais des tas de questions, et j'ai vraiment tout aimé! Le personnage principal et ses problèmes, sa façon de penser et son changement.

    Certains passages étaient tristes ou émouvants, mais j'en ai trouvé d'autres drôles aussi, tout m'a semblé homogène, un mélange de mots colorés! Je suis bizarre? :)

    J'espère que je retrouverai ces même sentiments avec d'autres romans de Sarah Dessen, tu as déjà lu Quelqu'un comme toi?

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :