• D'ombre et de vengeance T2 - Tomi Adeyemi

    Children of Blood and Bone, tome 2 : D'ombre et de vengeance  

    Catégorie(s): Fantasy, Young Adult
    Parution: Éditions Nathan / 2020
    Nombre de pages: 480
    Après le coup de coeur que fut le premier volet de cette trilogie, j'attendais beaucoup la suite. Heureusement pour moi, je suis un peu en retard pour ce qui est des sorties, alors j'ai lu De sang et de Rage en juillet dernier, et il ne me restait plus que 3 longs mois à patienter avant la sortie du tome 2. Quoi ? Comment ça vous ne l'avez toujours pas lu ? C'est impossible, pas après la description follement amoureuse que j'ai pu vous en faire. Je vous redirige de suite vers ma précédente chronique si c'est le cas : CLIQUEZ ICI. Sinon vous vous ferez spoiler quelques éléments, et ce serait bien dommage :/

    Résumé

    Zélie a réussi l'incantation au solstice dernier pour faire revenir la magie à Orïsha, et son peuple qui fut tant opprimé dans le passé reçoit enfin une lueur d'espoir d'être maître de sa destinée. La rébellion contre la monarchie peut enfin avancer. Mais alors que Zélie n'a de cesse de pleurer la mort de son père, le destin met sur la route de celle-ci un nouveau combat : les gens de la monarchie se sont eux aussi fut offert une magie et sont même capables d'utiliser leurs pouvoirs de manière extrême... Devant ce terrible constat, Zélie perd espoir et ne cherche plus qu'à se venger de son oppresseur, jusqu'à perdre de vue la paix pour laquelle elle tentait de se battre. Comment Amari va-t-elle pouvoir convaincre la population de son Royaume qu'elle peut gouverner le pays pour une paix durable entre tous les peuples ? Que peut-il encore survivre à la guerre ? 

    Mon avis

    J'ai été accompagné par ma mignonne copine de LC @echos_de_mots pour cette lecture. Je la remercie de la patience et des échanges qu'on a pu avoir. Ce fut une traversée riche en émotions et j'ai adoré cette suite !
    On ne replonge pas par quatre chemins dans l'histoire de Zélie et d'Amari, Tomi Adeyemi attend de nous qu'on est encore des souvenirs plutôt frais des personnages alors au début j'ai du me relire un petit résumé de ce qui s'était passé, mais j'ai aussi pu redécouvrir au fur et à mesure des premiers chapitres comment étaient devenus chacun et cela dans une ambiance assez sombre après les évènements dramatiques de la fin du précédent tome. En idéalisant le rôle de Zélie de "guerrière de la mort", le peuple des devîns d'Orïsha porte beaucoup d'espoir et les épaules de Zélie ne s'allègent pas au retour de la magie, bien au contraire.
    Dans ce tome, on se retrouve dans un contexte encore plus grave, le pays est en guerre, les armées des rebelles et de la monarchie se déchirent. Si la mort du Roi signe l'avènement d'une nouvelle ère, à quelles modalités de paix se raccrocher alors que tous cherchent à se venger ? Pour moi, la vraie surprise de ce tome fut les relations qu'entretiennent les personnages avec leur "idéal de paix". Zélie et Amari, deux personnages qui paraissaient si jeunes vont affronter la vie, la gloire et la défaite de la manière la moins douce qui existe. La perte des membres de sa famille rend Zélie impuissante, tandis que Tzain reste aux côtés d'Amari pour tenter de faire bouger les choses.
    Le temps passe vite et les pages se tournent, nous voilà happés par les rebondissements et par la tournure de cette guerre. Les sentiments se mêlent à la réflexion, la raison pâlit devant le combat des coeurs. Les pouvoirs qui se déchaînent donnent des scènes épiques, un vrai potentiel pour l'imagination de n'importe quel lecteur. Je jurerai avoir rêvé de produire le film en parallèle de ma lecture tellement les scènes sortaient époustouflantes du papier.
    Mais quand les stratégies de guerre se heurtent à la passion pour le trône de certains, le manque d'humilité s'avère la pire des choses. Le désir d'obtenir le pouvoir peut amener à de mauvaises décisions, c'est en tout cas assez clair pour moi que ce tome traite de façon plus mature les risques d'une société mal dirigée. Alors que dans le tome 1 nous avions affaire à la discrimination, ici nous manquons de mots face à la bêtise humaine quand il s'agit de suivre son chemin quel qu'en soit le prix à payer : le risque est de tout perdre, même son humanité...

    Pour conclure

    ♥ Tomi Adeyemi est une écrivaine que je vais sûrement suivre de près dans ses prochaines parutions. Je pense que sa plume et son message ont pris de très belles mesures pour atteindre le coeur de ses lecteurs. Plongée directe dans un récit de combat et de larmes, j'en sors pathétiquement troublée mais heureuse.
    ♥ Un texte riche et des personnages très réalistes, du genre à vous rendre fière alors qu'ils ne sont que du papier, mais quelle magnifique histoire ils nous racontent.
    ♥ Soit, je ne suis pas aussi maline que Zélie ni aussi fidèle à mes idées qu'Amari, et pourtant les écouter, sans tenter de trancher qui est la meilleure des deux dans ses actes, m'a fait réaliser que dans le fond il n'y a pas plus déchirant que deux amies qui ne s'écoutent plus. Nos deux héroïnes sont particulièrement vulnérables dans ce tome ci et ça ne les rend que plus franches et touchantes.
    Ce roman pose une véritable question emblématique, que nous impose la mondialisation si nous arrêtons de nous cacher les yeux derrière "tout le bien que le progrès nous a apporté" : jusqu'où est-on capable d'aller pour défendre nos propres intérêts ?

    Bonne lecture !

    « Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers - B. A. SaenzTop des séries selon l'humeur »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :