• #EnjoyMarie

    Des avis mitigés, sûrs, à l'opposé version des fans ou des rumineurs dégressifs... Je resterai polie.

    " C'est le mot de la fin de ce chapitre. Celui de la réputation est à venir. Demain, dans deux jours, dans une semaine, je ne sais pas. Les mauvais souvenirs remontent lentement. Je ne me sens pas très bien. Le clavier de mon ordi me brûle les doigts et un je-ne-sais-quoi me demande de continuer à taper sur les touches.
    Pas tout à fait fini ce chapitre, ce n'est pas tout, les rumeurs forgent la réputation de chacun: la jolie fille facile, l'abruti, l'intello, la piqueuse de mecs, le mec qui change de copine toutes les semaines, et j'en passe!
    Avez-vous compris que ces ragots définissent la personne que vous êtes aux yeux des autres et donc leur envie ou non d'être amis avec vous? C'est assez rude, mais c'est la triste réalité. D'autant plus que, comme nous l'avons vu plus haut, la rumeur est la fumée du bruit, du bruit qui court. Exagérée, la rumeur? Les réputations aussi alors et, au final, tout finit toujours par vous retomber dessus." p. 68

    #EnjoyMarie

    Auteur: Marie Lopez
    Catégorie(s): Contemporain, Autobiographie
    Age: Dès 12 ans
    Parution: Éditions Anne Carrière / 2015
    Nbre de pages: 200
    Quand une youtubeuse française atteint plus d'1 millions d'abonnés, on peut s'attendre à une suite sur le net renversante...
    La couverture rose posée sur le rayon, à côté d'autres livres qui me font presque craqués... Je rentre à la maison, en tenant toute émue le travail de cette jeune femme que j'apprécie à travers ses vidéos. Je ne pouvais juste pas m'opposer à ma curiosité, ce désir de la connaître mieux!
    Quatrième de couverture:

    " MOINS D’ENJOYPHOENIX, PLUS DE MARIE

    « J’ai eu une envie, l’envie de raconter une histoire, de partager quelque chose de différent avec vous. Moins de vidéos, plus de mots, moins d’EnjoyPhoenix, plus de Marie.

    Kaléidoscope d’instants, polaroids de ma vie au collège, puis au lycée… Rassurez-vous, ce n’est pas une autobiographie… à dix-neuf ans, vous rigolez ! Simplement un regard, des remarques spontanées sur des sujets parfois mis à l’écart par les médias, ce genre de sujets pas vraiment accrocheurs : être bien dans sa peau avec… un appareil dentaire, des cheveux gras, de l’acné sévère, le harcèlement scolaire, la famille décomposée… et le reste, le Net, les réseaux sociaux, tout y est, le meilleur comme le pire.

    Au travers des anecdotes, des confidences, mon vécu de youtubeuse, j'ai voulu écrire un recueil sans prétention, petit GPS décalé pour les jeunes connectés, afin de vous éviter les mêmes erreurs - les miennes bien sûr. Et peut-être afin de vous faire gagner du temps... sur celui que l’on n'a pas.

    Avec un peu recul, et j'espère un peu d'humour, je témoigne ici de la réalité, quelquefois complexe, du jeune âge, car, comme chacun sait, les ados sont une énigme pour les adultes. » "

    Marie Lopez a vécu un harcèlement scolaire au lycée, elle s'en est sortie grâce à Youtube, au soutien de sa famille et à tous ses premiers abonnés. Internet fait partie de notre quotidien, une addiction, un danger, un ami, notre pire ennemi...
    Une dimension virtuelle s'ouvre à tous, mais Marie nous rappelle qu'il ne faut pas confondre réalité et rêves. Elle nous conseille, nous avertit par ses petites trouvailles successives qui seraient utiles de connaître tout comme ses erreurs, qu'elle nous demande d'éviter.
    Bon, la mise en scène ne permet pas de plonger dans l'univers de plusieurs personnages, tout ce livre reçoit une connotation d'autobiographie, mais ce roman serait plus lié au genre des mémoires, vue que Marie nous consigne certains de ses souvenirs, avec un certain recul.
    On en apprend plus sur Marie Lopez, et je n'attendais que ça. Sa famille (son père a l'air vraiment cool), ses amis, sa vie de lycéenne nous sont narrés comme dans un livre basique, tout en étant propre à son énergie et à son dynamisme unique!
    Ma note: 5,5/10.
    Elle choisit de se confier, de se rapprocher de ses abonnés, en laissant sur son passage un ordre de priorité, elle nomme ses chapitres par titres de films en relation avec ses confidences et utilise un style neuf, parfois maladroit (oui, c'est assez maladroit de se mettre à la place de tout le monde) pour ranger son opinion et sa vision des choses.
    Marie Lopez a vécu un harcèlement scolaire au lycée, elle s'en est sortie grâce à Youtube, au soutien de sa famille et à tous ses premiers abonnés. Internet fait partie de notre quotidien, une addiction, un danger, un ami, notre pire ennemi...
    Des défauts , il y en a bien sûr car l'auteure n'a jamais prétendu être une divine plume. Le roman reste encore trop distant pour des passages qui sont censés être poignants. L'organisation des chapitres ne me permettait pas de ressentir ce besoin de tourner les pages.
    Chaque chapitre peut être lu individuellement, et ce roman m'a alors fait penser au "Dico des filles" que je lisais plus petite...
    Face aux autres lecteurs et blogueurs, je constate l'importance des réseaux sociaux et du partage.
    Bonne lecture!
    « Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendreL'amour au subjonctif »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Juin 2015 à 21:13

    tu la eu 0o0 !!!!???

    2
    Mardi 16 Juin 2015 à 10:32

    Ouiii! J'ai pas été à la dédicace mais ma mère m'a offert le livre! Tu veux le lire? ;D

    3
    Dimanche 21 Juin 2015 à 10:58

    ouiiiiii <3

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :