• In the End

    " Les hommes fourmillent entre les cabanes, s'échangent de la nourriture, se battent et survivent.
    C'est leur foyer - et sans doute le seul qu'ils connaîtront désormais. Mais où est le mien ? Je croyais l'avoir trouvé à New Hope, avec ma mère. J'ai failli en mourir. Je dois me rendre à l'évidence : je n'ai pas de foyer. Et je n'en aurai pas tant que Baby et moi ne seront pas réunies, à l'abri... où que cela puisse être." p.116

    In the End

    Tome 2 de In the after, clique pour voir la chronique du tome 1!
    Auteur: Demitria Lunetta
    Catégorie(s): Science-fiction, Dystopie
    Age: A partir de 13 ans
    Parution: Éditions Lumen / 2014
    Nombre de pages: 410
    Vous savez mon attachement pour le premier tome si vous avez lu ma chronique sur In the After, j'avais réellement été impressionnée par la quantité d'actions, de travail sur les personnages et sur l'intrigue de cette saga. Me voilà enfin avec le second et dernier tome entre les mains... !

    Quatrième de couverture:

    " Voilà trois mois qu'Amy a fui New Hope pour échapper au diabolique docteur Reynolds. Grâce à l'équipement de Gardienne que lui a fourni Kay et à l'émetteur sonique qui éloigne les créatures, elle survit tant bien que mal dans les étendues désertiques du Texas. Jusqu'au jour où une voix lui parvient à travers l'oreillette qui la relie encore à ses anciens camarades: Baby, restée à New Hope, est en danger.

    Amy n'a pas le choix. Si elle veut sauver sa sœur d'adoption, il va lui falloir se rendre à Fort Black, là où d'autres survivants se sont rassemblés et vivent selon la loi du plus fort. Dans cette véritable jungle, la jeune fille va tout faire pour retrouver Ken, le frère de Kay, seul capable de l'aider à secourir Baby. Assistée de Jacks, le neveu du dirigeant de Fort Black, la jeune fille finit par en apprendre un peu plus sur l'invasion des Floraes... Une vérité qui s'avère plus cauchemardesque encore qu'elle ne le croyait !"

    Un peu plus...

    Nous sommes bien à la fin d'une saga épique ! Amy, seule dans l'Après, fuit New Hope, l'Institut où elle était torturé, et les machineries du docteur Reynolds et de sa mère pour la faire taire, maintenant qu'elle sait la vérité sur les Floraes. Son seul regard vers l'avenir se pose sur Baby, une enfant qu'elle a sauvé, restée à New Hope. Elle erre des jours sans nouvelles, puis Kay réussie à lui transmettre un message, peu rassurant sur les intentions du docteur Reynolds pour Baby.
    Pour tenter de la faire échapper de là-bas, Amy doit trouver Fort Black, et c'est là-bas que se déroule l'essentiel du roman. Là-bas, Amy fait la rencontre de Jacks, de Brenna, du Doc et de Ken surtout, le frère de Kay. Il lui faudra quand même franchir de nombreux obstacles pour sauver Baby, mais Amy est prête à tout, quitte à se jeter dans la gueule du loup.
    Fort Black est une ancienne prison, transformée en refuge post-apo, mais toujours occupée par certains de ses anciens habitants, de dangereux psychopathes... Amy ne peut faire confiance à personne, mais quand il s'agit de Jacks, elle devient moins catégorique. Pourtant, elle n'en oublie pas sa mission: sauver Baby, voire l'humanité.
    L'Après n'a jamais causé autant de soucis à Amy.

    Et les personnages?

    Rice est assez oublié pour faire place à Jacks, qui fait figure de personnage masculin "c'est de la bombe bébé"!
    Est-ce que j'ai été touché de son histoire avec sa sœur? Est-ce que ce personnage m'a attendri quand il se l'est joué protecteur envers Amy? Et mon Dieu, est-ce que j'ai absolument voulu savoir ce qui se passerait dans la tête d'Amy quand ces deux-là se rendront compte qu'ils sont fusionnels? Et bien, oui. Je peux vous le dire, Jacks efface Rice, et on se demande même quel rôle ce dernier a bien pu joué dans le premier tome...

    Ma note: 9/10!

    Comme le premier tome, In the End nous expose une situation post-apocalyptique bien flippante. Les Floraes restent encrés au cœur du récit mais l'auteur met l'accent sur les humains dans l'Après également.
    "L'Après", c'est une notion qui se révèle pleine de possibilités et les recherches scientifiques mêlées au parcours héroïque d'Amy n'effacent pas le suspense, ni l'espoir créé chez le lecteur. Ce livre m'a transmis plus que tout autre le sentiment de courage.
    Nous rencontrons des personnages qui se démènent pour survivre, tous à leur façon, à cet Après, qui n'existerait sans doute pas sans leur courage, leur force de vivre, et on en vient à se demander si dans ce désastre, ils ne réussissent pas mieux que nous à préserver la paix sur Terre.

    Bonne lecture!

    Ce roman fait partie du challenge:

    « PhonePlayDid I mention I love you ? »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Juillet 2016 à 22:09

    J'ai vraiment adoré cette dystopie, malheureusement j'ai trouvé que ce second tome allait un peu trop vite et ne mettait pas assez en avant la relation entre nos Baby et notre protagoniste. 

    2
    Jeudi 14 Juillet 2016 à 18:28

    Oui, la fin laisse... un peu sur sa faim quant à la relation de ces deux-là, et pendant le roman, nous ne savons pas grand chose de ce qui arrive à Baby, il faudrait peut-être un tome compagnon pour nous raconter un peu plus son histoire, tu ne trouves pas?

    En tout cas, merci de ton passage Steven! Et à bientôt j'espère! ;)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :