• Là où j'irai

    " On ne peut éviter le fantôme de Mia. Sans elle, Bryn et moi ne serions même pas ensemble. Par l'un de ces chemins détournés que prend parfois le destin, Mia fait partie de notre histoire et nous vivons parmi les fragments de son héritage." p.101 (c'est beau, non? ^^)

    Là où j'irai

    Auteur: Gayle Forman
    Catégorie(s): Jeunesse, Romance
    Age: Dès 14 ans
    Parution: Editions Oh! / 2010
    Nbre de pages: 280
    Pour avoir lu et adoré Si je reste, je me devais de lire la suite de notre adorable Mia, et de son violoncelle (oui, vive le violoncelle!! <3)
    Une fille de dos face à un pont lumineux, va-t-elle le traverser et atteindre la grande ville américaine et réaliser ses rêves? Je ne suis pas déçue de cette couverture, et du livre alors?

    Quatrième de couverture:

    " Adam est une rock star adulée dont la réputation sulfureuse attire les paparazzi. Un jour de dérive à New York, il tombe en arrêt devant des yeux noirs sur une affiche. Les yeux de Mia, son ancienne petite amie. Devenue une violoncelliste virtuose, la jeune fille donne ce soir un concert au Carnegie Hall.

    Trois ans plus tôt, Mia est partie sans un au revoir, sans une explication. Leurs retrouvailles sont un choc: les souvenirs bons et mauvais ressurgissent, les sentiments encore à vif les submergent, leur amour qu'ils pensaient indestructible se heurte à la réalité de leurs vies.

    Peut-on revivre une passion, malgré les cicatrices du passé? La musique emporte Mia et Adam dans un tourbillon d'émotions. Est-ce suffisant pour les réunir de nouveau?"

    Un peu plus...

    Du point de vue d'Adam cette fois, on nous fait voir la suite de la vie de Mia et de son amour pour le violoncelle et la musique. "Faire voir", parce que contrairement à Si je reste, je n'ai pas vécu l'histoire avec le même attachement.
    Les personnages ont trois ans de plus, ils sont adultes et entrent dans la vie active. Mia a dû quitter le coton familiale un peu tôt... Et de façon brutal! Même s'il n'y a pas vraiment de moment prémédité pour, si ce n'est l'entrée à la fac pour certaines personnes, on quitte tous ses parents un jour.
    Mais pour Mia, ça a été un choc... causé par la mort de sa famille. Elle a quitté l'Oregon pour étudier à la Juilliard School à New-York, continuant le violoncelle comme si elle n'avait que la musique à quoi s'accrocher, laissant Adam avec tout pleins de questions.
    Adam a quitté officieusement le groupe Shooting Star pour retourner chez ses parents, dont l'auteur a daigné nous faire une présentation plus correcte. Bref! Il a fait un grand break, brisé par sa relation avec Mia, qui en fait n'a jamais été vraiment conclue. L'éloignement les à séparer encore plus mentalement que physiquement, même si après son réveil, Mia semblait déjà assez distante d'Adam.
    Ils se sont tellement aimés que ça les a déchirés. Je n'ai pas été emballé par ce roman, l'intrigue est là, posé sur une feuille de papier blanche, qu'est-ce qui va se passer pour ces deux amoureux de la musique?
    Évidemment, ils vont se revoir. D'ailleurs, la façon dont leur retrouvaille s'est passé a été cru. La petite visite nocturne dans New-York a essayé d'effacer ces gestes maladroits, en vain...
    Est-ce que l'auteur a volontairement voulu montrer plus la froideur des personnages après un drame comme celui-ci plutôt que leur histoire, leur vie?
    On parle essentiellement de la musique, c'est le bon côté des choses. On voit donc Mia sur le podium, qui savoure son début déjà fantastique dans sa carrière de violoncelliste, et Adam qui tente vainement et sans motivation de s'accrocher à son groupe qui connaît un succès beaucoup trop fort à supporter pour le chanteur.
    Les souffrances qu'ils ressentent sont plutôt bien représentées, mais l'auteur tombe dans le piège du cliché, et c'est vraiment dommage qu'elle ai choisi cette fin... Mais ça nous permet aussi de tourner la dernière page avec les réponses qu'on se posait à la fin de Si je reste.

    Et les personnages?

    Mon personnage préféré ici n'est pas très dur à choisir, étant donné qu'il y en a eu très peu de nouveau, et les déjà présents dans Si je reste... très peu présents. Adam est souvent seul, ce n'est pas plus mal...
    Je penserai à Bryn, car c'est la seule qui a su opposer sa vision à Adam, lui qui s'est transformé en zombie, restant calfeutré dans une bulle. Bryn est une actrice célèbre qui est tombée sous le charme d'Adam, et qui l'a libéré de lui-même l'espace de quelques secondes en faisant ce que personne d'autre n'a su faire après Mia, l'aimer sincèrement.
    Elle l'a enfermé dans une prison, un appart' à Los Angeles, et c'est elle qui lui a donné des gifles mentales quand il en a eu besoin. Il souffrait énormément, mais il fallait quelqu'un pour lui prouver qu'il n'y avait pas seulement Mia. Certes, leur histoire n'était qu'une version de substitution à celle qu'il a vécu avec Mia, il ne pouvait que lui rappeler, et Bryn en souffrait, mais pour le peu qu'on l'a découvre, elle paraît forte.
    Elle protégeait Adam à sa façon. J'aurais bien voulu avoir plus de détails sur elle... C'est un personnage qui pourrait être intéressant, dans une autre histoire peut-être.

    Ma note: 4/10...

    J'ai trouvé ce roman froid, c'est bien le mot que je ressens comme le plus adapté. Je ne reconnais plus les personnages. Ils ont été très proches, et la manière dont ils se révèlent est soit surjoué, soit il manque l'étincelle pour se sentir véritablement dans l'histoire... J'ai été plutôt déçu!
    Bien sûr, l'écriture reste bien, seulement les intentions de Gayle Forman (ou de la traductrice) m'ont parus floue. Les réponses et questions s'enchaînent sans avoir véritablement de sens.
    Ça faisait un peu tâche tous ces personnages où l'on ne reconnaît pas les sentiments sincères, ils en éprouvent pleins, c'est une bonne nouvelle pour eux, mais pour moi, ça semble juste un brouillon... Je pense qu'il ne faut pas partir sur un avis aussi éclatant qu'à la fin de Si je reste... Parce que ça n'a pu être qu'une déception pour moi...

    Bonne lecture!

    Ce roman fait partie du challenge:

    « Celle qui n'était plusMortels petits secrets »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 27 Décembre 2014 à 11:58

    Hello !

    Je ne me souvenais plus qu'il existait une suite ! J'ai lu Si je reste il n'y a pas longtemps, et je dois dire que ça n'a déjà pas été vraiment un coup de cœur, j'ai bien aimé, mais sans plus. Je crois qu'il manquait déjà quelque chose aux personnages.

    Je vais quand même lire ce roman, en anglais (je vais tenter), parce que c'est peut-être la traduction qui n'est pas aussi bien qu'elle devrait l'être...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 12:00

    Salut!

    Je ne savais pas non plus au début, j'ai dû me rendre compte qu'elle existait sur un autre blog haha! C'est vrai que ce n'est pas précisé sur le livre et tout... Merci Internet!

    J'ai adoré l'histoire de Si je reste, surtout grâce au thème (musique et violoncelle en plus!! <3) mais les personnages dans Là où j'irai m'ont beaucoup moins plus... Je ne sais pas vraiment pourquoi...

    Mais j'espère que si tu le lis en version originale, ce roman te plaira quand même, après tout. Et j'aimerai bien aussi lire en anglais, mais j'ai déjà très peu de temps pour lire tout court (excuse de caca... Un jour je le ferai!)!

    C'est vrai que les traductions jouent un assez grand rôle dans la lecture, on peut carrément trouver un roman mauvais si elle n'est pas fluide et correcte...

    Je viendrai lire ta chronique alors! Bisous!!

    3
    Samedi 12 Décembre 2015 à 18:00

    Coucou, 

    Personnellement, je n'avais pas aimé tant que ça le premier tome, dés le début je ne me suis attaché à aucun personnage, néanmoins certains passages m'avaient beaucoup touché donc ça n'a pas été une mauvaise lecture.

    Mais pour ce second tome, j'ai trouvé les personnages encore moins attachant et très détaché de leur propre histoire, je n'ai pas perçu de réelles émotions, je dirais comme toi que ce roman était assez "froid".

    Bisous et bonne lecture ^^

    4
    Samedi 12 Décembre 2015 à 21:26

    Coucou Lemond'Ali, ravie de te voir ici! :)

    J'ai eu beaucoup de mal à m'intéresser aux personnages de ce second tome, l'auteur était trop négative... Mais c'est dommage que le premier ne t'ai pas plu plus que ça... Tu n'as pas lu d'autres romans de Gayle Forman depuis?

    Bisous, bonne soirée ! :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :