• Le dernier ours


     

    "- Nanoq... est là. (c'est la grand-mère de Karen qui parle)
    - Karen a vu une ourse et ses petits rôder dans le quartier, précise Sofie. Elle nous l'a montrée. (Sofie est sa mère)
    La fillette observe son père. Une expression étrange brouille ses traits. Il semble égaré, comme s'il avait reçu un coup. Il se précipite sur le journal et pointe le doigt sur une annonce encadrée.
    - C'est ça... c'est ça, murmure-t-il d'un ton fiévreux.
    Il enfile son grand ciré, fouille le placard de l'entrée. Un instant plus tard, la porte claque.
    - Nanoq, souffle doucement la vieille Inuk. ( humain dans le langage natif des régions arctiques)
    Placide, elle retourne s'asseoir. La vie a de nouveau déserté ses yeux" p.16

    Le dernier ours

    Auteur: Charlotte Bousquet
    Catégorie(s): Thriller, Jeunesse
    Age: Dès 12 ans
    Parution: Éditions Rageot / 2012
    Collection: Rageot Thriller
    Nombre de pages: 251
    L'ours est un dangereux animal et ressemble beaucoup à l'homme de par son instinct de survie et de protection.
    La couverture n'est pas joyeuse. Ce roman est un thriller pour adolescents ou adultes. L'ours polaire, un animal magnifique, nous regarde de ces yeux noirs. Effrayant, dangereux, mais doux comme un agneau quand l'on respecte ce roi blanc.

    Quatrième de couverture:

    " Karen fuit.

    La jeune soigneuse n'a trouvé que cette solution pour sauver Anuri, le dernier ours blanc né libre, quand il a agressé un homme au NC Zoo et qu'elle a reçu l'ordre de l'abattre.

    Karen fuit.

    Elle a pris le volant d'un fourgon volé et installé l'ours à l'arrière. Afin de soustraire Anuri, son ami, son frère, aux expérimentations secrètes et à la tuerie programmé.

    Karen fuit..."

    Un peu plus...

    Karen est le personnage principal même si l'on a plusieurs points de vue durant la lecture. C'est un narrateur omniscient qui nous raconte la fuite délirante à travers le Groenland - qui d'ailleurs, dans un futur proche, est un pays colonisé par les Danois- de la soigneuse du NC Zoo (New Copenhague).
    L'ours Anuri est embarqué par Karen convaincue qu'il faut sauver Anuri coute que coute. La propriétaire de l'ours, la jeune adolescente Lone, est au zoo pour faire des travaux d'intérêt général, c'est elle qui va parler à Karen du sauvetage. C'est d'ailleurs ironique, elle est révoltée par le manque de justice, mais elle-même ne la respecte pas...
    Sila, ancien "camarade" de Lone (entre l'histoire de fugue de la fille et la rébellion du garçon, un baiser s'est égaré entre eux auparavant) va faire parti du voyage. Sila tombe alors sous le charme de Karen. En bref, une histoire d'amour compliqué qui est devenu à sens unique pour la pauvre Lone.
    Karen quant à elle, ne pense pas du tout à l'amour, si ce n'est celui qu'elle porte pour Anuri. L'ours et la jeune femme sont tous deux comme des frères et sœurs, des confidents. Depuis leur toute petite enfance, ils ont vécu ensemble.
    Les habitants étaient devenus très pauvres en 2025 et quittaient de plus en plus la région où Karen et son père vivaient. C'est ce dernier qui emprisonna l'ours après avoir tué la mère. La vente pour le zoo a apporté un peu d'argent pour cette famille sans ressources.
    L'intervention de Karen pour sauver Anuri intervient 12 ans après qu'il fut prisonnier, et on retrouve au début du roman Karen, employée du fameux NC Zoo et connue, par tous les journaux, pour sa relation inhabituelle et rarissime avec l'ours Anuri. Ils sont un élément fondamentale pour l'économie du zoo.
    Le zoo est dirigé par Ava Nielsen et son associé, le bio-généticien Svendsen, prêt à tout pour la gloire et l'argent et qui n'a jamais aimé la présence d'Anuri au zoo. Suite aux blessures qu'inflige l'ours à deux sbires de Svendsen, la directrice Ava ordonne à Karen d'abattre Anuri.
    Cependant Karen ne peut pas laisser faire ça et le faire encore moins. Lone entre en scène. Avec son ami Sila, ils partiront tous ensemble pour une aventure de 3000 km jusqu'à Rasmussen Cove, un parc naturel protégé et dirigé par le prince danois Erik Valdemar, un grand paranoïaque.
    Svendsen ne peut pas se résoudre à les laisser quitter le zoo et emploiera tous les moyens pour ramener Karen et l'ours. Il ira même demander de l'aide à des hommes de main et diffuser un mensonge dans tout le pays. Obstacles après obstacles, Anuri et Karen vivront une aventure extraordinaire!

    Et les personnages ?

    Mon personnage préféré est Lone. Elle est touchante, amoureuse, jalouse, mature et semble sûre d'elle. Elle se sent inutile lors du voyage et voir Sila baver devant Karen n'arrange rien. Karen le sent mais n'arrive pas à la rassurer et ne sait pas comment l'aider.
    Lone a toujours fugué depuis ses 5 ans, ne supportant pas les familles d'accueil et les assistantes sociales, elle préfère vivre seule dehors avec la trouille et la faim au ventre que se sentir en cage. Son premier amour restera Sila, leur romance ne durera pas assez longtemps au goût de Lone. Elle devient solitaire durant le voyage. Elle s'est promis d'aider Karen et Anuri du mieux qu'elle peut!
    Ma note: 9/10!
    L'intrigue est tenue jusqu'à la dernière page, les personnages sont assez bien présentés sauf Erik Valdemar, que j'aurai voulu rencontrer (une touche d'humeur en plus: -1 ).
    Le souffle coupé, j'ai suivi cette équipe de chocs dans un pays blanc et glacial. En plus de tout ça, on a droit à un futur pollué et en proie aux intempéries du réchauffement climatique, devenu un phénomène mondial et à toutes les actions des personnages comme Svendsen, Knud, Ava ou des hommes de main.
    Je dis bravo et merci pour ce thriller qui restera pour moi, une réussite!
    Bonne lecture!
    « Cette chanson-là...Nouvelle rubrique? »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :