• Tag amour

    Résultats pour la recherche du tag amour :
  • " - Ah, tu ne peux pas passer l'après-midi avec nous alors? - SI!... enfin, je veux dire, si, why not? - Ah cool, comme on n'est en concert à Cannes que demain, on passe la journée sur un bateau. Il sort son téléphone: - Je connais pas encore les détails, mais je te file le numéro du...

    Lire la suite...

  • " - [...] si j'étais toi, je serais contente d'être débarrassée de lui. Parce que quand une personne peut t'enlever à ce point l'estime de toi-même, alors cette personne est nocive, tu comprends? - Il ne m'enlève pas l'estime de moi-même, dis-je tout en sachant, à l'instant où mes lèvres...

    Lire la suite...

  • " Elle (la grand-mère de Lula) parlait yiddish avec un fort accent polonais dont elle n'avait jamais cherché à se débarrasser. Mais elle chantait merveilleusement, en yiddish, en polonais et même en allemand, et me disait dans le creux de l'oreille que le yiddish n'était pas une langue pour...

    Lire la suite...

  • " Les gens d'ici ne respirent pas. Je n'emploie pas ce mot au sens figuré, qui laisserait penser qu'ils courent sans cesse et partout sans prendre le temps de s'arrêter ni de souffler. Non, je veux dire qu'ils ne font pas entrer d'oxygène das leur bouche ni dans leurs narines comme nous, les...

    Lire la suite...

  • " - Merci, Lionel, tu es sympa. Sans dire un mot, elle pose alors sa petite tête sur mon épaule. Ses cheveux sentent toujours autant l'abricot, malgré nos récentes cavalcades. [...] Cette histoire va très mal finir pour moi, je le sens. Très mal finir. Je sais que mon destin de chic type est...

    Lire la suite...

  • " C'est extrêmement perturbant de plaindre une personne que l'on admire. Et c'est encore plus dérangeant de savoir que cette personne ne se rend pas compte qu'elle est à plaindre." p.60

    Lire la suite...

  • "[...] elle sentait que le moment était venu pour elle de sortir de cet isolement, de ce carcan qui la maintenait à l'écart. Elle était fin prête à faire des efforts de sociabilité. C'était maintenant ou jamais." p.8

    Lire la suite...

  • " Elle savait qu'elle était renfermée. Qu'elle avait du mal à se lier avec les gens. Elle avait toujours l'impression que son apparence était un leurre, qu'elle lançait vers les autres un pont qu'elle ne pouvait traverser" p.55

    Lire la suite...

  • ...dans le miroir. Comme ça, direct, sans que ça passe par le cerveau, comment tu réagis? Tu peux tomber amoureuse ou tu peux pas? Rien qu'avec l'instinct féminin, sans réfléchir ni passer par la case pitié, oui ou non? Tu vibres ou pas? Purée, c'était difficile de me mettre dans la peau...

    Lire la suite...

  • " - [...] tu sembles toujours tout observer de près et tu vois comment les objets sont en rapport les uns avec les autres... C'est fou, on dirait qu'à tes yeux le monde entier est vivant! Bref, toi non plus, tu n'as pas été embauché par hasard. C'est sûrement grâce à nos inclinaisons...

    Lire la suite...