• Tag jeunesse

    Résultats pour la recherche du tag jeunesse :
  • " - Merci, Lionel, tu es sympa. Sans dire un mot, elle pose alors sa petite tête sur mon épaule. Ses cheveux sentent toujours autant l'abricot, malgré nos récentes cavalcades. [...] Cette histoire va très mal finir pour moi, je le sens. Très mal finir. Je sais que mon destin de chic type est...

    Lire la suite...

  • "[...] elle sentait que le moment était venu pour elle de sortir de cet isolement, de ce carcan qui la maintenait à l'écart. Elle était fin prête à faire des efforts de sociabilité. C'était maintenant ou jamais." p.8

    Lire la suite...

  • " Un nouveau-né, voilà ce que tu es. Un nouveau-né qui doit affronter le monde. Peut-être suis-je plus jeune que toi en nombres d'années, cependant mes pensées viennent de loin. Ne t'inquiète pas de ce qui t'arrive. Trouve la paix là où tu es, tel que tu es." p.591

    Lire la suite...

  • " Je me doute déjà que je vais être la Tasty Bar ratée dans cette boîte de super filles au chocolat. Youpi." p.37

    Lire la suite...

  • " Elle savait qu'elle était renfermée. Qu'elle avait du mal à se lier avec les gens. Elle avait toujours l'impression que son apparence était un leurre, qu'elle lançait vers les autres un pont qu'elle ne pouvait traverser" p.55

    Lire la suite...

  • " Je me suis dit: voilà, t'es une fille et tu tombes nez à nez avec le type frisé dans le miroir. Comme ça, direct, sans que ça passe par le cerveau, comment tu réagis? Tu peux tomber amoureuse ou tu peux pas? Rien qu'avec l'instinct féminin, sans réfléchir ni passer par la case pitié,...

    Lire la suite...

  •   *Coup de cœur* " Personne ne refusa l'eau et la pâtée grisâtre des sceaux. On mangea goulûment sans hésiter à nous lécher les paumes ou à sucer ce qui pouvait être rester sous nos ongles sales. La mère de Janina somnolait souvent. Pour ma part, bien qu'épuisée, je pouvais à peine...

    Lire la suite...

  • " - [...] tu sembles toujours tout observer de près et tu vois comment les objets sont en rapport les uns avec les autres... C'est fou, on dirait qu'à tes yeux le monde entier est vivant! Bref, toi non plus, tu n'as pas été embauché par hasard. C'est sûrement grâce à nos inclinaisons...

    Lire la suite...

  •  " J'avais l'impression que c'était mon premier jour: des adultes qui sursautaient en me croisant dans l'escalier. Enfin, ce n'est pas que ça me dérange tant de voir la réaction des gens. Je vous l'ai déjà dit un milliard de fois, je suis habitué maintenant. Je ne les laisse pas me...

    Lire la suite...

  • "- Arpius, je te prie de me dire ce que tu penses de mon cousin Guerolf. - Soit. Eh bien, je pense que si la jalousie se pesait en kilos, son cheval s'écroulerait sous lui. - Sans doute, mais de là à me faire tuer, il y a... - Il vous étriperait avec autant de regret que j'en ai à vider un...

    Lire la suite...