• Théa pour l'éternité

    "Nous qui travaillons depuis des années et sans relâche au Centre de recherche avons la satisfaction de savoir que nous avons sauvé de la dépression ou de la délinquance une jeune fille que la peur de vieillir rendait de plus en plus agressive. Le choix qui s'est porté sur elle, tout comme sur les vingt-neuf autres sujets, ne s'est pas fait au hasard. Quand Théa a accepté le traitement, elle était sur le point d'être exclue de son établissement scolaire. Elle était en rupture parentale. Ses amis étaient marginaux. Son choix actuel de prendre une année sabbatique afin de réfléchir à son avenir se fait dans un tout autre contexte, sereinement, et s'inscrit dans un projet de vie choisie par elle. Elle a prit ses distances avec ses amitiés douteuses. Elle construit une relation amoureuse durable. Théa est entrain de mettre toutes les chances de son côté pour son bonheur à venir, alors qu'avant le traitement, elle les détruisait une à une. On pourrait dire que, en supprimant cette peur panique de vieillir qui comme vous le savez n'est étroitement liée à l'idée de performance dans notre société, nous avons sauvé Théa..." Professeur Jones, p.184

    Théa pour l'éternité

    Auteur: Florence Hinckel
    Catégories: Jeunesse, Romance, Science-Fiction
    Age: Dès 14 ans
    Parution: Editions Syros / 2012
    Collection: Soon
    Nbre de pages: 239
     
    Je trie ce roman parmi les meilleurs que j'ai lu cette année. Il y trouve sa place grâce à toute l'aventure que vit la jeune Théa.
    La rose bleue sur la couverture est magnifique. Cette couleur sombre se marie avec le blanc en fond. Elle fait référence au poème Mignonne allons voir si la rose de Ronsard. Le titre au milieu est dorée. Une tâche de sang nous rappelle la notion de danger. Les roses ont des épines et Théa risque de s'y piquer...
    Quatrième de couverture:

    "Théa est secrètement amoureuse de Théo, son meilleur ami d'enfance, qui lui préfère la pom-pom girl du lycée.

    Théa vit seule avec sa mère, une ancienne présentatrice de télévision obnubilée par le souci de paraître jeune.

    Théa a l'impression que le temps passe trop vite et que les promesses de l'enfance sont déjà loin.

    Alors, quand le professeur Jones lui propose d'être le plus jeune cobaye d'un programme visant à stopper le vieillissement, Théa décide de saisir cette chance.

    Le destin hors normes d'une héroïne qui a franchi la limite interdite. Un roman déroutant d'une évidente actualité."

    Théa est une lycéenne de seize ans qui cherche encore qui elle est. Sa mère, âgée de cinquante ans, anciennement présentatrice sur une chaîne télévisée et remplacée par une jeune femme, répète sans cesse qu'un jour Théa sera aussi vieille qu'elle et n'aura plus la possibilité de profiter de sa jeunesse. Sa mère se réfugie dans l'alcool quand elle se sent au plus bas. Elle invite aussi des jeunes hommes chez elle qui pourraient lui trouver un job à la télé. Une personne qui est parfaite n'existe pas mais elle... elle devrait régler quelques problèmes...
    Le père de Théa s'est retiré sur une île où il vit paisiblement seul et où il crée des statuettes. Il les vend assez bien pour vivre de son art. Théa le voit de temps en temps. Il va l'accueillir chez lui quand tout commencera à tomber en morceaux. Au début, il ne donne pas son accord pour que sa fille devienne une cobaye et n'est pas rassuré. C'est la mère de Théa qui l'a convaincue que c'était pour son bien et les renseignements du Professeur Jones.
    Le voisin de Théa et ami d'enfance, Théo, sort avec la pom-pom girl Mia. Théa reste toujours très attachée à lui, gardant pour elle ses sentiments amoureux. Théa ne les avoue seulement qu'à sa meilleure amie Zoé, qui la soutient, la conseille et la réconforte.
    La colère que Théa a toujours contenu au fond d'elle provenant des actes de sa mère et de l'aveuglement de Théo, entre autres, a soudainement explosé et les effets furent assez négatives, surtout pour Théa,qui le comprendra trop tardivement... Bref, Théa s'attaque physiquement à Mia et se fait remarquer par le Professeur Jones, un chercheur scientifque de passage au lycée. Il recherche des sujets qui se démarquent par leur volonté de rester comme ils sont, jeunes. Jones embarque Théa dans un monde où la jeunesse éternelle, peut-être même l'immortalité serait possible et accessible à tous. Ce roman ne se passe pas aux pays des merveilles ni au pays imaginaire... mais bien sur Terre, dans un avenir qu'il me semble assez proche avec toutes les nouvelles technologies d'aujourd'hui. Théa est en quelque sorte corrompue par son entourage, notamment par sa mère. La peur de vieillir, de mourir hante beaucoup de personnes depuis toujours, malgré l'augmentation de l'espérance de vie. Théa est le refflet de ce que l'on pourrait devenir dans quelques années... et ça fait encore plus peur! Le choix de prendre ce traitement, de faire partie des trente premières personnes au monde à ne plus vieillir, du moins physiquement, est un choix personnel que prend Théa, et elle le regrettera vite. Le traitement marche, c'est même un succès. Pourtant, il y a une immense faille - que je ne spoilerai pas, il faudra lire le roman...- qui causera du tord et beaucoup de rebondissements. L'éternité n'a pas que des avantages...
    Mon personnage préféré est la Petite Théa. Ce n'est pas un personnage à part entière étant donné qu'elle provient des souvenirs de Théa. Elle seule la voit. Elle disparaît quand Théa est enfin sûre d'elle, tranquille, capable d'avancer seule. Petite Théa est là pour rappeler à Théa ce qu'elle a vécu, qu'elle a grandit et qu'elle a aussi des responsabilités. Théa est plus forte mentalement que Petite Théa grâce aux épreuves qu'elle a subi. La scène où Théa coupe ses cheveux confirme qu'elle dit adieu à Petite Théa, à son enfance.
    Ma note: 8/10!
    Cette histoire m'a fait beaucoup réfléchir, et je ne suis pas la seule. L'auteur a imaginé un temps infini et joue avec les sentiments, les choix et les pensées des personnages. Je pense qu'il est encore plus facile pour les populations de 2013 de s'imaginer un traitement révolutionnaire pour une jeunesse éternelle. Ce roman nous rappelle que les choix sont parfois difficiles à prendre mais qu'il n'y en a ni bons ni mauvais. Il n'y a que des inconvénients et/ou des avantages. Si on vous proposait l'immortalité, qu'elle serait votre choix?
    Bonne lecture et bonnes fêtes de fin d'année!
     Ce roman fait partie de la liste pour mon challenge:

    Challenge littéraire (2013-2014)

    « Le journal d'Aurélie Laflamme - Tome 1Devenez partenaire ! »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 19:59

    Ce livres a l'air bien^^

    2
    Lundi 27 Janvier 2014 à 22:04

    Il l'est, je te l'assure ;)

    3
    Samedi 1er Février 2014 à 13:44

    alors j vas peut-être le lire :3

    4
    Samedi 24 Janvier 2015 à 11:12

    Je suis assez étonné de voir tous les livres que nous avons lu en commun !Certain que je ne retrouve sur aucun blog (le cris du chaperon rouge par ex).

    J'avais aussi adoré "Thé pour l'éternité" et sa magnifique couverture <3 Et en plus il m'a été dédicacé par Florence Hinckel, qui s'est révélée adorable ! 

    5
    Samedi 24 Janvier 2015 à 16:54

    J'ai vraiment adoré Le cri du petit chaperon rouge, mais très peu le connaissent... Par chance, j'avais une très bonne conseillère au CDI de mon collège!

    Je suis aussi très contente de voir que tu as lu beaucoup de livre qui me tente, que j'ai déjà lu, ou qui sont dans ma PAL! Peut-être qu'une lecture commune avec toi pourrait être envisagé, ayant presque les même goûts livresque haha!

    Je n'ai pas eu la chance d'avoir son livre dédicacé, petite histoire comique de ma maladresse et de ma mémoire défaillante, mais j'ai eu droit de la rencontrer (une rencontre courte, elle m'a signé une affiche et j'ai dû laisser passer les autres lecteurs)!

    Merci de ton commentaire, et bonne journée!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :