• #Famous

    " Ça devenait un rien décevant. [...] Si ça me paraissait étrange, angoissant et inachevé, c'était parce que je guettais inconsciemment qu'une nouvelle vague d'agressivité s'abatte de nouveau sur moi." p.125

    #Famous

    Auteur: Jilly Gignon
    Catégorie: Young Adult, Romance
    Age: Dès 15 ans
    Parution: Éditions Hugo Romance  / 2017
    Nombre de pages: 360 
    Il était vendu en librairie depuis le 12 janvier, je l'ai acheté le jour même de sa sortie pour bénéficier d'une lecture fraîche et sans avis d'autres lecteurs (même si j'adore lire ce qui se dit sur les dernières sorties). Je savais que d'autres se l'étaient procurés comme moi et je me suis forcée à ne pas lire les détails des photos Instagram pour ne pas orienter mon avis.

    Quatrième de couverture:

    Plutôt branchée théâtre, Rachel n’est pas vraiment l’archétype de la fille populaire. Elle se sent rarement concernée par les préoccupations de ses camarades de lycée, sauf peut-être quand il s’agit de Kyle Bonham… Même si elle est assez lucide pour savoir que le beau gosse ne la regardera sans doute jamais !

    Kyle est bien le seul garçon capable de rendre sexy son uniforme de serveur de fast-food. Mais ses histoires de cœur sont désastreuses et sa vie est plutôt monotone.

    Ces deux-là étaient loin d’imaginer qu’une simple photo de Kyle prise en cachette par Rachel et postée sur les réseaux sociaux allait changer leur vie à tout jamais. En quelques heures, alors que le nombre de partage du clichés ne cesse d’augmenter, Kyle et Rachel deviennent célèbres à travers tous les États-Unis. Une chaîne de télévision va même les contacter pour couvrir leur histoire. Mais forcément, cette rénommée soudaine attise les jalousies, et les haters n'épargnent personne...

    Un peu plus...

    C'est clairement une histoire qui allie le thème de la popularité au quotidien des lycéens étasuniens, ce qui en soit est du vu et revu, mais dans #Famous, l'affaire est traitée à l'échelle nationale ! Vous n'aurez pas le choix de fréquentez un minimum les réseaux sociaux comme Twitter pour comprendre en partie qu'un tel phénomène soit possible.
    Jilly Gagnon revoit, et critique trop brièvement, le système de popularité excessive du modèle américain qui sont déjà bien connus pour laisser les projecteurs tourner autour de ce qui fait rêver ou est sévèrement critiqué par certains(es), et ce n'est presque jamais pour le bien de la culture générale du pays...
    Elle a fait le choix de valoriser cette expérience en utilisant deux points de vue, et c'est ce qui a permis de m'accrocher au sujet. Kyle et Rachel sont des contraires qui s'attirent, la sacralisation de leur couple sur le net va être exagéré très vite, mais leur réaction de self-control est étonnante.
    En plus d'être tout près de se créer une love story à l'américaine bien dégoulinante de bonheur comme on aime, l'auteure instaure différents thèmes au cours du roman, comme l'intégration, la confiance en soi et les problèmes familiaux et sentimentaux de l'adolescence.

    Et les personnages ?

    J'aurai beaucoup à reprocher aux personnages principaux mais malgré leurs défauts on est capable de se visualiser à leur place, et visualiser leurs "peines", bien grand mot pour décrire la sordide approche de leurs sentiments. Ils se rebellent contre les réseaux sociaux et les critiques autant qu'on ne peut l'être devant une nénuphar dans son jardin... 
    J'ai bien aimé le caractère de Rachel, celui de Kyle était moins réaliste, même très imaginaire, très cliché du sportif sans réflexion que l'on peut croiser dans les couloirs du lycée d'une fiction américaine. Outre les comportements décevants des personnages face à la surpopulation qui les aime/déteste, j'ai souri plusieurs fois devant leur aventure. 

    Ma note: 6/10...

    Je ne sais pas si je devrais me sentir déçue par ce nouveau roman en particulier ou bien si c'est ce livre plutôt ordinaire qui m'a fait prendre conscience que je me suis lassée de ce genre de romance, avec cette intrigue rabâchée dans beaucoup de téléfilms ou de romans d'amour de jeunesse. Tant mieux si ça me plaisait dans le passé, et je pense que ce genre continuera d'exister car il fait du bien, il met du baume au cœur ce roman. Mais voilà que j'ai fini ce roman de chez Hugo Romance et que je me sens à la recherche de plus fort, de plus déterminant.
    C'est un simple roman, léger bien que certains lecteurs comme moi penseront que certains passages auraient pu être plus percutants, comme les dialogues.
    En pesant le pour et le contre, ce n'est pas une lecture marquante pour le monde de la romance, mais l'enjeu de présenter les effets négatifs des réseaux sociaux est réalisé, réfléchi, argumenté avec un exemple que tous et toutes peuvent comprendre et l'opposer à l'idéal que la société américaine veut construire autour de la popularité. Je reprocherai pour l'essentiel le manque de réalisme, chez les personnages comme pour l'enchaînement des actions.
    Inspirée d'une histoire vraie, cette romance aurait pu être innovante, développée, avec ce potentiel, mais globalement, l'histoire semble être restée à l'état de simple anecdote dans la presse.

    Bonne lecture!

    Ce roman fait partie du challenge :

      

    « Changement d'horaire...
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :