• Les garçons ne tricotent pas (en public)

    "Ce matin, Lloyd Manning m'a fait un croche-pied dans l'escalier, et j'ai touché le nichon de Lucy Tench sans le faire exprès en tombant sur elle, et elle a hurlé bien sûr, tout était de ma faute, et on a dressé un procès-verbal et déposé une plainte et les témoins ont été mis sous protection judiciaire. Je hais Lloyd Manning. Je ne dis pas que tous mes problèmes seraient résolus s'il se faisait couper la tête et étriper et qu'on donnait ses entrailles à bouffer aux blaireaux, mais l'un de mes problèmes serait résolu. Et je suis sûr que les blaireaux apprécieraient l'apport en protéines, même limité." citation p.202 du livre.

    Les garçons ne tricotent pas... (en public) 

    Auteur: T.S.Eaton
    Catégorie(s): Jeunesse
    Age: Dès 13 ans
    Parution: Éditions Nathan / 2016
    Nombre de pages: 328

    Quatrième de couverture :

    "Après avoir volé de l’alcool dans un supermarché, Ben, 16 ans, doit suivre un « parcours de réinsertion pour jeunes délinquants » et, dans ce cadre, s’inscrire à un cours de tricot. Autant dire que ça ne l’enchante pas.
    Mais Ben accepte de jouer le jeu, tant que Megan (la fille dont il est amoureux), son père, ses copains … bref, tant que PERSONNE n’est au courant.
    Le hic, c’est qu’il se découvre une passion dévorante pour le tricot. Et bientôt, il ne pense plus qu’à ça : point mousse, douceur et couleur des laines, patrons compliqués.
    Au point de cacher des aiguilles sous son lit, de participer à des concours, de vendre ses créations sur Internet et de transformer sa vie … en grosse pelote de mensonges impossible à démêler !"

    Un peu plus... 

    Ce roman parle du tricot. Sujet très peu abordé oui c'est vrai. Soit. C'est donc l'histoire d'un adolescent qui se retrouve un peu dépassé par les évènements de sa vie, qui a le même problème que beaucoup d'ado : il se rend compte trop tard qu'en suivant toujours le mouvement nous n'obtenons pas forcément ce qu'on souhaite...
    Se tromper et faire des gaffes, ça mène aussi à l'occasion de vivre de nouvelles choses, et c'est ce que j'ai aimé dans ce livre jeunesse, qui au lieu de juger des erreurs de jeunesse va poursuivre sur les conséquences positives pour notre maturation. Donc voilà l'histoire de Ben. Qui à force de suivre ses amis, se retrouve à devoir régler tous les problèmes d'une adolescence à la fois. Des soucis peu originaux (relation amoureuse, dispute de parents, isolement des amis, le quotidien d'un lycéen), mais racontés avec une écriture scénarisée : le journal intime de Ben. 

    Et les personnages ?

    Aucun des personnages de ce roman n'est parfait, ils font souvent partie des clichés qu'on peut rencontrer en littérature jeunesse. Je regrette qu'il n'y ait pas eu plus de personnalisation parmi l'entourage du jeune homme. Le personnage de Mme Frensham est celui qui a été le plus original je trouve. Celui d'une vieille femme qui a tout un tas d'histoires à raconter mais qui est déterminé à croire que tous les jeunes sont des ignorants... jusqu'à ce qu'un jeune comme Ben lui montre le contraire. 
    Ma note: 7/10.
    Le scénario malgré un problème de suspense (Ben est assez prévisible, et ses problèmes se résolvent de manière trop prévisible... Rahh c'est la litté jeunesse qui veut ça ou ?)... Je reprends : le scénario est intéressant et c'est assez unique de se retrouver à parler de tricot, de compétitions de ce "sport", et le journal de Ben promet une admirable déclaration d'indépendance de l'homme face aux activités "réservées aux femmes" !
    Ce qu'on lit, c'est de la passion, et mieux vaut ne pas se prendre la tête sur des détails comme combien de lecteurs adolescents pourrait se rendre compte des gros clichés de ce casting de lycéens et parents, et savourer un bon moment. 

    « Le dernier hiver
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :