• Tag dystopie

    Résultats pour la recherche du tag dystopie :
  • " Anéanti dans le feu et la poussière, le monde renaît par la grâce d'un rongeur affamé qui creuse dans la boue. " p.276

    Lire la suite...

  • " J'ai développé un système pour gérer la présence d'étrangers. Je ne me montre jamais à un groupe de personnes. Un groupe est plus susceptible de se retourner contre moi, de tenter de voler mes ressources. Une fois, j'ai lu un livre sur l'hystérie collective, ce que l'on peut faire si les...

    Lire la suite...

  • *Coup de cœur*  " Nous avons attendu la 3è Vague barricadés dans notre maison. En grande partie parce que nous étions réduits en quarantaine, mais aussi parce que certains déjantés arpentaient les rues, s'introduisaient dans les propriétés et y mettaient le feu -bref nous avions droit au...

    Lire la suite...

  • " J'entends encore le discours du président Snow. "Au soixante-quinzième anniversaire, afin de rappeler aux rebelles que même les plus forts d'entre eux ne sauraient l'emporter sur le Capitole, les tributs mâles et femelles de chaque district seront moissonnés parmi les vainqueurs survivants."...

    Lire la suite...

  • "J'aimerai éprouver quelque chose. Vraiment. Mais je ne ressens qu'une absence, le manque, le désir de quelque chose qui n'est pas là. Je me sens seule." p.33

    Lire la suite...

  •   "- On pourrait le faire, tu sais, dit Gale d'une voit douce. - Quoi donc ? - Quitter le district. Nous enfuir. Vivre dans les bois. Ensemble, on pourrait réussir. Je ne sais pas quoi répondre. L'idée est tellement absurde. -S'il n'y avait pas les enfants, s'empresse-t-il...

    Lire la suite...

  • " Pollution, surpopulation, chômage... San Luis Potosi souffrait des mêmes maux que le reste du Mexique. Les gouvernements qui s'étaient succédé à la tête de l’État avaient montré la même incurie, quel que fût leur bord. Le voisin nord-américain, au contraire, continuait d'exhiber son...

    Lire la suite...

  • *Coup de coeur* "Je ne réponds pas. Sa voix, mi-posée mi-dépitée, masculine et vibrante, me et dans tous mes états. J'ai envie de lui hurler de la fermer, qu'il n'est pas mon égal, mais ça ne servirait à rien. Dire que la semaine dernière encore je patrouillais avec Yas dans le but de...

    Lire la suite...