• J'ai vu pas mal de choses sur Twitter, sur Facebook, aux infos, sur d'autres blogs aussi... Toute la France et même d'autres pays apportent son soutien aux familles des 12 personnes assassinés pour avoir été capables de dire ce qu'ils pensaient, de s'exprimer tout simplement. Et les réactions m'ont ému...
    Il n'y a rien de pire que d'essayer de priver les autres de leur liberté. Et je présente toutes mes condoléances à ces familles qui ont perdu un de leur proche à cause des gens qui ne comprennent pas que le meurtre ne les mènera jamais au paradis...

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • " Il y a bien longtemps, les gens parlaient du miracle de la naissance, de la venue au monde d'un nouvel être... [...] Les enfants sont plus exigeants que la science." p.109

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • " [...] comment une femme appréciée par son entourage, belle et intelligente, moderne, bien intégrée, choyée par son mari et adulée par ses amies en majorité juives, a pu [...] se bourrer d'explosifs et se rendre dans un lieu public remettre en question tout ce que l’État d'Israël a confié aux Arabes." p.56

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • " Elle était la star montante, celle avec qui il faudrait désormais devenir ami. [...] Elle se sentait belle comme un ange, dangereuse comme un serpent." p.104

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • " Quand on appartenait au Night World, on maîtrisait l'art du secret et on savait se mêler à la foule, passer inaperçu. C'était même ce qui vous permettait de survivre dans un monde où les humains étaient tellement plus nombreux... ces humains qui aimaient tant tuer tout ce qui ne leur ressemblait pas." p.42

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • " Tout allait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Après tout, ne vivait-on pas dans une société où bonheur, plaisir et consommation étaient les maîtres mots? " p.63

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • " Pendant un court instant, il regretta de ne pas avoir vécu à l'époque de ses pères. Loin crut-il, d'une certaine magie, des spectres, des abominations animales, mais aussi pour jouir des verts pâturages et des sites historiques pour la plupart enfouis à des dizaines de centaines de mètres sous la mer. Il compara malgré lui les discordances entre l'ère de son ancêtre Martinez avec son temps. Rien ne les rapprochait. Pas même leurs quêtes." p.147

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire